Request a Demo

Plan de continuité des activités et plan de reprise après sinistre : quelle différence ?

Élaboration d’un plan de reprise après sinistre

Disaster Recovery Plan

Planification de la reprise après sinistre vs Planification de la continuité des activités

Il est courant de confondre plan de reprise après sinistre et plan de continuité des activités, mais les entreprises doivent être conscientes de ce qui les distingue. Un plan de continuité des activités (PCA) est un programme de protection global, composé de plusieurs éléments plus petits qui visent à assurer le bon déroulement des opérations avant, pendant et après une catastrophe. Un plan de reprise après sinistre (PRS) porte sur la façon de gérer une catastrophe durant son déroulement.

La pandémie de COVID-19 a révélé l’état d’avancement des plans de reprise après sinistre de nombreuses organisations, leur caractère opérationnel ou non, et les lacunes à combler. Les entreprises peuvent tirer profit de cette période d’entrée dans la nouvelle normalité pour actualiser ces plans et les situer dans un plan plus large de continuité des activités.

Un plan de continuité des activités bien construit passe par une élaboration judicieuse de tous ces éléments plus petits qui assurent une mise en œuvre réussie. Dans ce livre blanc « L’importance d’un plan de continuité des activités (PCA) », nous nous concentrerons sur la valeur des plans de reprise après sinistre et leur intégration dans le PCA plus large de votre organisation, en analysant le passage du retour sur investissement (ROI) à la valeur sur investissement (VOI).

Plan de reprise après sinistre : les bases

À l’origine un plan de reprise après sinistre est un document standardisé qui couvre les politiques et les procédures régissant la manière dont une organisation doit réagir à une catastrophe naturelle ou d’origine humaine. L’objectif est de minimiser l’impact de la catastrophe et de revenir à une activité normale aussi efficacement que possible.

Une perturbation, même minime, peut avoir de graves conséquences, par exemple sur les chaînes d’approvisionnement, sur la satisfaction et la confiance des clients, et enfin de compte sur les revenus de l’entreprise. Prenons l’exemple d’une panne informatique suite à une cyberattaque.

Selon Gartner, le coût moyen d’une panne informatique s’élève à 5 600 dollars par minute. Ce montant peut atteindre 540 000 dollars par heure pour les organisations qui dépendent fortement de leur infrastructure numérique.

Sans parler des pertes abyssales causées par les inondations de juillet 2021 en Europe, ou encore la tempête hivernale Uri, qui a coûté au Texas bien plus de 100 milliards de dollars. Ces pertes concernaient en particulier les entreprises et les usines qui ont dû fermer.

Quel que soit le type de catastrophe, il est utile de mettre en place un plan qui permette de relancer les opérations aussi rapidement que possible, voire, dans l’idéal, d’éviter toute interruption.

Que doit couvrir votre plan de reprise après sinistre ?

Tout d’abord, que faut-il protéger en cas de catastrophe ? Il est important de pouvoir localiser les personnes, les installations et les biens potentiellement touchés.

Une fois qu’ils sont localisés, il est vital de déployer une communication de crise.

Vous devez rester en contact avec les employés pour assurer leur sécurité, ainsi que celle des biens qu’ils gèrent ou des locaux qu’ils occupent. Le plan de reprise pour un établissement doit comprendre des instructions détaillées sur la manière dont les responsables du site peuvent assurer la continuité des opérations et les connexions pendant une catastrophe, sur la manière de protéger tout ce qui se trouve à l’intérieur, et sur le moment où il faut fermer le site si la situation le justifie. Par ailleurs, le plan doit orienter les employés vers un plan B en cas de panne.

L’intérêt des outils Everbridge de gestion de la continuité des activités pour la reprise après sinistre

Que votre organisation donne la priorité à la protection des actifs physiques ou à la limitation des perturbations pour les processus numériques, Everbridge peut l’aider à revenir à la normale efficacement.

Everbridge compte parmi ses clients Arup, un cabinet indépendant de concepteurs, planificateurs, ingénieurs, consultants et spécialistes techniques qui offre un large éventail de services. Cette organisation mondiale et interdisciplinaire avait besoin d’une plateforme fiable de communication unifiée pour maintenir le contact avec le personnel et les parties prenantes dans le monde entier en cas d’incident perturbant son fonctionnement habituel, par exemple de graves intempéries.

Grâce à Everbridge, Arup a pu atteindre son objectif : fournir une réponse en temps quasi réel pour l’assistance de première ligne partout dans le monde.

Prochaines étapes

Un plan de reprise après sinistre conçu de manière réfléchie et méticuleuse constitue un élément essentiel du plan global de continuité des activités. Personne n’a envie d’envisager une catastrophe, mais le pire serait de ne pas y être préparé, avec des employés et des clients qui comptent sur vous pour les aider dans une situation de forte tension.