Skip to main content

Développez votre activité en dépit de la multiplication des menaces

Résilience opérationnelle

Bien que la plupart des organisations disposent d’un plan de préparation aux situations d’urgence, elles sont amenées à le revoir régulièrement pour s’assurer qu’elles sont prêtes à se protéger contre la multiplication des incidents graves et des événements critiques susceptibles de les affecter. Selon le rapport 2020-2021 sur la gestion des incidents graves, un plan de préparation aux situations d’urgence s’avère insuffisant pour lutter contre un contexte de menaces en pleine expansion. Pour contrer la montée en puissance des événements critiques, les organisations doivent maximiser leur résilience opérationnelle. 

La résilience opérationnelle peut être décrite comme un ensemble d’initiatives et de techniques adoptées par une organisation pour assurer la continuité de ses activités en cas de perturbation. Plus la résilience opérationnelle d’une organisation est forte, plus elle a de chances de ne subir que des perturbations minimales et d’y être parfaitement préparée. Cela se traduit par des temps de réponse et de résolution plus courts, et par une entreprise plus mature. Bâtir et maintenir une entreprise mature n’est pas chose aisée, et nécessite une approche multi-facettes qui passe tout d’abord par la compréhension et l’évaluation de la résilience opérationnelle.

La force de la résilience opérationnelle : protéger les employés et les fonctions essentielles de l’entreprise 

Sécurité des employés 

Toute organisation a un devoir de protection envers ses employés. Il s’agit non seulement d’une exigence légale, mais aussi d’une exigence morale : la sécurité des employés devrait figurer en tête de toute liste de priorités. À ce titre, les organisations doivent disposer de la résilience opérationnelle nécessaire pour assurer la sécurité de leurs employés, en particulier lorsque des événements critiques sont susceptibles de mettre des vies en danger. Prenons l’exemple des séismes : si vous dirigez une entreprise située dans une zone sismique, vous ne connaissez probablement que trop bien le danger qui en résulte, qui peut se manifester de manière inattendue à tout moment de la journée. En cas de séisme, les organisations doivent s’assurer que leurs employés sont protégés contre les chutes d’objets et les répliques sismiques, et qu’ils peuvent rapidement communiquer avec l’organisation si des dommages ou des dangers supplémentaires sont constatés.



Protéger les fonctions essentielles de l’entreprise 

Si la résilience opérationnelle peut contribuer à assurer la sécurité des employés dans le cadre et à l’extérieur du lieu de travail, elle s’avère également nécessaire pour aider à protéger les actifs, les processus et les données de l’entreprise contre les perturbations, qui peuvent se chiffrer en millions de dollars. En 2018, par exemple, la tristement célèbre panne du Prime Day a coûté au marchand un total de 72 millions de dollars en seulement 63 minutes, sans parler de la situation embarrassante dans laquelle elle s’est trouvée.

Malgré l’importance de la résilience opérationnelle pour les employés et les actifs, les organisations peuvent éprouver des difficultés à déterminer avec précision à quel niveau elles doivent améliorer leur stratégie de résilience. Pour identifier les aspects problématiques, les entreprises devraient mesurer régulièrement leur résilience organisationnelle et s’efforcer d’obtenir une certification de résilience.   

Comment mesurer la résilience organisationnelle vis-à-vis des événements critiques 

La résilience organisationnelle correspond à la capacité d’identifier, de préparer et de résoudre les perturbations et les risques qui mettent en péril une organisation, avec un impact aussi faible que possible sur la vie, la sécurité, la réputation et les opérations. Grâce à la mesure de la résilience organisationnelle, les responsables de la continuité des activités peuvent optimiser leurs stratégies de réponse aux événements critiques, notamment dans les cas suivants :

Les entreprises peuvent analyser leur résilience organisationnelle face aux événements critiques en évaluant et en identifiant leur capacité à : 

  • Protéger les personnes
  • Maintenir la continuité des activités et la disponibilité opérationnelle
  • Optimiser la chaîne d’approvisionnement et les itinéraires
  • Assurer l’efficacité et la sécurité des bâtiments intelligents et de l’Internet des objets (IoT, Internet of Things)
  • Préserver leur réputation grâce à des systèmes informatiques résilients et réactifs 

Bien que ces évaluations puissent être effectuées en interne, les organisations pourront examiner plus finement leur résilience organisationnelle face aux événements critiques en passant une certification en matière de résilience organisationnelle.

Le programme Everbridge Critical Event Management (CEM) Certification™ offre un cadre normatif inédit pour évaluer la résilience globale des organisations, en s’appuyant sur 20 ans d’expérience dans les services professionnels, sur des dizaines de milliers de projets dans plus de 150 pays et des dizaines de milliards d’interactions en situation de crise.

Une fois que les domaines d’amélioration ont été identifiés, les entreprises peuvent passer à l’action pour améliorer leur résilience organisationnelle par la gestion des événements critiques. 

La première étape d’une gestion efficace des événements critiques : les systèmes de notification de masse 

Face à des événements critiques, il est essentiel de savoir se montrer rapide et réactif. Un système de notification de masse permet aux organisations d’envoyer des communications d’urgence de manière aisée, fiable et cohérente (des aspects cruciaux en situation de crise). Le système Everbridge de notification de masse, associé aux communications concernant les incidents, privilégie par exemple la facilité d’utilisation tout en maximisant la rapidité et la fiabilité, ce qui permet aux organisations et aux autorités publiques d’atteindre leur public avant, pendant et après un événement critique.

Si les systèmes de notification de masse représentent souvent le premier choix des entreprises cherchant à améliorer leur stratégie de gestion des événements critiques, une solution d’urgence autonome ne suffit plus pour lutter contre un contexte de menaces en pleine expansion. À vrai dire, nombreux sont ceux qui pensent qu’un système de gestion des événements critiques (CEM, Critical Event Management) est indispensable pour mettre en place une résilience opérationnelle à long terme.

Qu’est-ce qu’un système de gestion des événements critiques ?  

Les systèmes de gestion des événements critiques (CEM) exploitent les technologies pour automatiser les processus manuels et procéder à une transformation numérique de la gestion des événements critiques. La solution CEM d’Everbridge permet par exemple aux organisations d’accélérer les réponses aux événements critiques et d’améliorer les résultats en atténuant ou en éliminant l’impact d’une menace. Les systèmes CEM amplifient les données ad hoc pour fournir des informations plus complètes sur les menaces tout en offrant un aperçu de l’emplacement des personnes et des biens de l’entreprise, ce qui permet une évaluation et une correction rapides et complètes des incidents. 

Avantages d’un système de gestion des événements critiques 

Un système CEM peut aider les organisations à renforcer la résilience opérationnelle, la continuité des activités, la gestion des urgences et la reprise après sinistre. L’étude intitulée The Total Economic Impact™ of The Everbridge Critical Event Management Platform, par exemple, a montré que la plateforme d’Everbridge contribuait à sécuriser les lieux de travail, à réduire les dommages matériels et les pannes informatiques, à accroître la productivité et fournir d’autres avantages à ses utilisateurs. Toutefois, pour mieux comprendre comment un système CEM renforce la résilience organisationnelle, il est préférable d’examiner les avantages de la gestion des événements critiques au travers des cinq composantes essentielles d’une organisation en situation de crise.  

Vous voulez faire passer votre entreprise au niveau supérieur ? Découvrez comment :

Bâtir une entreprise mature : résilience opérationnelle et gestion des événements critiques 

Garantir la résilience opérationnelle de n’importe quelle organisation représente une tâche délicate, qui nécessite une mobilisation, une surveillance et une évolution constantes. Il est néanmoins possible de garantir efficacement un certain niveau de résilience opérationnelle grâce à des évaluations, une planification et une technologie appropriées.

Pour en savoir plus sur la création d’une entreprise résiliente au niveau opérationnel, téléchargez notre livre blanc consacré à l’évolution des systèmes de notification de masse vers une gestion des événements critiques. Vous y découvrirez comment créer et maintenir une entreprise mature grâce à une approche globale de la gestion des événements critiques. Vous obtiendrez, en outre, des informations sur les technologies permettant de lutter contre le contexte actuel complexe des menaces.

Demander une demo